Exposition Gourinoise

Vous lisez 2 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #1481
      André NIHOUARN
      Modérateur

      Suite à la lecture de la Presse matinale et au mail de Rolland’s Family, je me permets de mettre cette  » Image  de terroir sur son lit de commentaire » Oui, je présente cela comme dans un menu de resto étoilé.

      Force est de constater que la présence masculine, mâle, virile est en large majorité, et que ceci explique la prédominance d’œuvres à consonance phallique avec notamment les incontournables phares, mais aussi les clochers et autres campaniles, flèches, ponts etc etc.

      Il est à noter, et je ne peux que le déplorer, que la photo N° 17, un chef d’œuvre de contrejour, de fin de journée, à lumière rasante mais chaude, quoique vacillante, quasi crépusculaire, n’apparait pas sur le document et a été ignorée dans le commentaire. Pourtant je rappelle que cette photo, l’œuvre magistrale d’un maitre ès arts de l’Ecole Byzantino-Plonévézienne (1948 – ….), aurait été ointe lors de la dernière exposition en la Chapelle des Trois Fontaines en Gouézec, et que cette potentielle onction sacramentale solennelle et pompeuse eût dû lui valoir une place particulière sur la photo, et un petit mot dans le commentaire. Ô Tempora, Ô Mores ……. .

      Je dois noter avec une certaine jubilation que le « Roudouallecois » a sauté et a été inclus dans le groupe des Gourinois, par, sans doute, un coup de tampon intempestif,  en cette contrée sauvage où le tampon constitue l’arme de destruction massive du photographe amateur local, lequel est là, ainsi qu’il est dit dans le commentaire « pour s’amuser », et qu’effectivement on sait qu’il manie le tampon avec une frénésie quasi sacerdotale.

    • #1483
      Eric
      Admin bbPress

      La 17 a été choisie par la grande prêtresse des lieux pour trôner en la sainte entrée du temple de la culture gourinois et ainsi illuminer les fidèles sur le chemin de l’art photographique majeur du pays breton.

    • #1492
      André NIHOUARN
      Modérateur

      Certes, certes, mais d’ici, je ne le perçois pas bien, mais puisque tu l’affirmes ……..

      Et puis merci de conserver en ces lieux cet humour potache.

Vous lisez 2 fils de discussion

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.