Il suffit de passer le pont ……..

Le Forum Forums II – Vos photos Analyses/Critiques d’images Il suffit de passer le pont ……..

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #2685
      André NIHOUARN
      Modérateur

      « Il suffit de passer le pont, et c’est tout de suite l’aventure …. » disait Georges Brassens

      Je passe le petit pont et me voilà devant le lac, au Huelgoat. Mais c’est pas la grande aventure…. . Il fait gris. Un décor sans éclat, sans brillance, sans teinte. Il n’y a pas de vent. Une atmosphère sans haleine, sans respiration, sans souffle. Il ne pleut pas. Une ambiance sans bruine, sans brouillard, sans buée. C’est silencieux. Un espace sans vacarme, sans cri, sans jacasserie.

      Sombre, triste, morose sans doute, mais cela me convient. La langueur s’éprend de ces décors maussades. Et puis le minimalisme sait s’exprimer dans ces environnements feutrés.

      Je suis attiré par ces virevoltantes petites bestioles, les Gerris. C’est leur nom d’après Wikipédia. Ces « patineurs des étangs » qui marchent, glissent et sautent à la surface de l’eau.

      Ils méritent mon attention, et détournent mes intentions.

      Je délaisse les stars, les têtes d’affiche, ceux que l’on vient admirer. Les cygnes, prétentieux volatiles au caractère détestable. Les canards, médiocres volatiles au cri disgracieux. Les cormorans, inélégants volatiles aux défécations explosives. * NDLR .

      Je me concentre sur ces délaissés, ces oubliés, ces seconds rôles du théâtre du lac. Certes, ils n’ont pas un physique harmonieux, mais ils sont d’une activité surprenante faite d’agilité, de vélocité, de légèreté, de vivacité.

      Il est difficile de les capter au télé-objectif mais voilà mes résultats, en N/B, (sauf une) avec mon 70 – 300, iso 400.

      Photo N° 1 Démarrage en diagonale. Le N/B impose le minimalisme . Priorité V 1/500, F 6,3, 180 mm

      Photo N° 2 La diagonale ou la ligne d’arrivée. Je l’ai faite en couleur, à cause de la petite feuille dorée. Priorité AV 7,1, V 1/250, 160 mm

      Photo N° 3 Le minimalisme, avec un sujet en mouvement, qui capte le regard, d’autant plus aisément que ce regard n’est pas « accroché » par autre chose    Priorité V  1/320, F 10, 27.0 mm ce

      Photo N° 4 Oui, je me tire une balle dans le pied en ne donnant pas de champ à ma bestiole. Mais je voulais privilégier les « ronds dans l’eau » Priorité V 1/500, F 7,1, 300 mm

      Photo N° 5 Minimalisme recherché, avec encore un sujet dynamique, qui capte l’attention, mais dans un « milieu » ouaté. Je pense qu’elle méritait peut-être plus de contraste, mais ……           Priorité V 1/320, F 8, 300 mm

      Une petite après-midi façon photographie animalière. Avec ce calme, cet isolement et ce silence que ma mélancolie quémande. J’ai vexé les volatiles, je sais. Mais, j’avais pas l’envie…… .

      A vos critiques.

       

    • #2686
      Pierre LE SEAC’H
      Participant

      Bravo André

      Le résultat est BEAU (Photos 1 et 4).Comme toujours il faut observer  attendre si possible  et  lorsque le sujet se présente  dans les bonnes conditions de lumière  avec les bons  réglages la photo sera réussie Tes deux  photos parfaitement cadrées, suffisament contrastées alors que l’échelle des nuances de gris est mimine, suggèrent avec le mouvement dessiné sur l’eau  la musique  du  ballet de Gerris tel un tableau de Kandisky ou de Charchoune .Merçi l’artiste et les Gerris pour cette série inhabituelle   pas évidente à photographier  avec un 300 mm et les reflets de l’eau.

      Pierre

       

    • #2687
      Stéphane LE MEUR
      Participant

      Salut André!

      Je trouve que la une est une très belle photo minimaliste…peut être avec un seul insecte…

      La 4 …non   c’est scandaleux!!!!la bêbête est à droite completement!!!plus sérieusement,tu n’as pas essayé de la supprimer?en ne laissant que les vaguelettes dans l’eau(pour qu’on se demande comment se fait il que?…)

    • #2693
      André NIHOUARN
      Modérateur

      Merci pour vos observations.

      Oui Stéphane, je me fais fort d’être à cheval sur mes principes, quand il s’agit des photos des autres, pour mieux les fouler au pied, quand il s’agit de mes photos. Et voila.

      Oui Pierre, il faut aimer le sujet pour en réussir de jolie photos. Et ces bestioles méritent qu’on s’y intéresse. De là à me qualifier d’artiste, mais venant de toi ……..

    • #2694
      Philippe ROURE
      Admin bbPress

      très originale et délicatement photographié.

      ma préférence pour la 3 avec un sujet en position instable et qui laisse une trace presqu’imperceptible derrière lui. j’aurai préféré un peu décentré mais plus facile à dire qu’à faire.

      puis la 5, on dirait qu’elle marque son passage dans l’air. la plante au 1° plan attire  l’oeil mais pourquoi pas dans une photo si épurée

    • #2711

      Bonjour André,

      Ces bestioles si vives ne sont pas faciles à immortaliser. J’ai essayé plus d’une fois sans succès.

      La photo 3 avec la bestiole en équilibre et son reflet bien net est celle que je préfère.

      Les ronds dans l’eau de la 4 me plaisent bien aussi, dommage peut-être que les dernières vaguelettes à gauche soient tronquées.

      J’aime moins la 2 en couleur.

       

    • #2732
      Jean-Michel Floch
      Participant

      Bonjour André

      J’ai reçu 5/5 le chapitre « Mais le pire, pour moi, c’est quand il n’y a aucune réponse à l’envoi de photos. C’est la pire des critiques, l’indifférence, le désintéressement, le silence. Au moins quand on « critique », c’est qu’on a regardé tes photos, qu’on a ressenti quelque chose en les regardant, et qu’on a envie de l’exprimer, ce ressenti, même maladroitement. » adressé, au delà de Marie Renée à l’ensemble des acteurs du forum ou du club.
      Comme j’adhère à ton propos, je brusque ma réserve de jeune arrivant (malheureusement le qualificatif ne tient que sur l’arrivant) et le risque à une critique pour le « modérateur »… : « gonflé le jeune ! » 😄.
      Ma préférence va à la 1. J’aime la danse des deux insectes que suggère le mouvement de l’eau
      Je mettrais la 4 en second, même si comme Marie-Yvonne je note le paradoxe de la mise en évidence des cercles d’ondes tout en tronquant le dernier (hihihi)

      Pour la photo 2 j’adore la tâche (feuille) jaune qui s’oppose géométriquement à l’insecte. En revanche je trouve que les deux autres éléments (flous et coupés au demeurant) troublent la lecture de ta photo. Si le manque de contraste te gène pour la 5, pour ce qui me concerne c’est la présence de la plante dans le coin inférieur gauche.

      Belle série de toutes manières

      Bonne soirée

Vous lisez 6 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.